Search
Close this search box.

Cliquez ici pour vous inscrire à notre prochain Webinaire le Vendredi 14 Juin - Plan de défense incendie : points de vigilance et d'efficacité

Sécurité incendie du photovoltaïque : BatiFire facilite l'intervention des secours

Les panneaux photovoltaïques occupent de plus en plus d’espaces sur les toits des bâtiments, mais aussi sous forme de champs photovoltaïques ou en façade. Ces panneaux solaires qui fabriquent de l’électricité, transformée de courant continu en courant alternatif par des onduleurs, sont évidemment soumis à une réglementation à la construction, mais aussi en matière de sécurité incendie. Ces installations photovoltaïques diverses peuvent répondre à la fois du Code de la construction, du Code de l’urbanisme, du Code de l’environnement, etc. Des ombrières solaires aux panneaux sur les ERP en passant par le champ solaire, il existe dans cette diversité de bâtiments des dispositions communes pour la sécurité incendie du photovoltaïque

En voici un aperçu et l’apport de BatiFire pour faciliter l’intervention des services de secours. 

Les risques de sécurité incendie du photovoltaïque

Même si les risques d’incendie dus aux panneaux solaires semblent bien maîtrisés, le photovoltaïque doit s’entourer de mesures de sécurité incendie pour prévenir certains incidents. En effet, le défaut de maintenance, le vieillissement ou les dysfonctionnements liés à la foudre comme à la conception peuvent encore provoquer des incidents, mais bien réels. Les champs photovoltaïques peuvent être exposés à des feux de forêt ou en être à l’origine lors d’accidents de fonctionnement. Les toitures des bâtiments couverts de panneaux solaires peuvent subir des arcs électriques accidentels qui peuvent atteindre la charpente. La circulation d’un courant électrique et la malveillance peuvent être aussi à l’origine d’incidents nécessitant l’intervention des secours. 

Normes constructives des panneaux photovoltaïques pour la sécurité incendie.

Bien sûr, les normes constructives permettent l’anticipation et la prévention de certains risques et incidents. Il est également exigé la mise en place de dispositions pour que les services de secours soient à l’abri d’un risque électrique dans les installations photovoltaïques. Les exploitants doivent également respecter de nombreuses mesures qui concernent, entre autres :

  • L’accessibilité
  • L’isolation des installations photovoltaïques vis-à-vis des tiers (voisinage), 
  • La limitation de la propagation des incendies (en façade, sur le toit, etc.)
  • La résistance au feu pour les structures (toit, plancher, supports d’ombrières)
  • Un système de coupure DC proche des modules
  • Un système de coupure AC proche des onduleurs
  • La limitation et le regroupement des organes de coupure
  • Le désenfumage, la stabilité au feu
  • etc. 

Des dispositions particulières concernent les champs solaires avec un cheminement de 90 cm obligatoire en périphérie. Les parkings photovoltaïques, ou ombrières solaires, doivent répondre de normes supplémentaires (isolation de la toiture, revêtement, etc.) liés à la réglementation des parcs de stationnement couverts.

Les prescriptions de la commission de sécurité centrale et des SDIS

Les SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) et la commission centrale de sécurité ont formulé des prescriptions qui doivent être intégrées dans les projets d’installations photovoltaïques afin de faciliter l’intervention des secours.

Outre le cheminement prévu autour des champs photovoltaïques, les exploitants doivent choisir au moins une des prescriptions suivantes.

  • Une coupure d’urgence DC automatique située à proximité des modules photovoltaïques
  • Les onduleurs installés à l’extérieur et proches des modules
  • Les câbles DC protégés par un cheminement technique coupe-feu
  • Les câbles DC installés à l’extérieur du bâtiment
  • Ou les câbles DC dont le cheminement est limité au volume comprenant les onduleurs et disposant d’une limitation d’accès.

Informations sur la sécurité incendie destinées aux secours

En matière de sécurité incendie et d’aide à l’intervention des secours, les exploitants de panneaux solaires doivent établir un dossier spécifique aux panneaux solaires dans le registre de sécurité. Il doit contenir au minimum le schéma électrique de l’installation photovoltaïque, les procédures d’intervention, les consignes de sécurité et un plan d’implantation. Ce plan doit identifier les organes de coupure, les cheminements des câbles et les composants photovoltaïques. Ces éléments permettent de créer une fiche descriptive pour les services de secours (SDIS) qui résume la position d’éléments névralgiques en cas d’urgence ou d’incident. Ainsi la fiche établit clairement la position des coupures du courant alternatif (AC) et du courant continu (DC). Cette fiche informe également sur la superficie des panneaux solaires, la puissance, la tension, l’intensité, l’emplacement (champ, toiture, façade), le nombre d’onduleurs, etc.

L’apport de BatiFire dans la sécurité incendie du photovoltaïque

Le document obligatoire rempli pour toute installation photovoltaïque recense les emplacements de différents éléments de sécurité. Or ce document crucial pour les services de secours n’est pas toujours facile d’accès pour les bâtiments ou un champ photovoltaïque. La solution BatiFire permet d’accéder à distance, gratuitement, et de manière sécurisée aux informations et plans essentiels à la sécurité incendie. De cette manière, les sapeurs-pompiers comme tous les services d’urgence peuvent prendre connaissance d’informations vitales avant d’arriver sur les lieux. De leur côté, exploitants ou propriétaires peuvent alimenter gratuitement l’application de données essentielles à la sauvegarde des biens et des personnes. 

Partagez cet article

LinkedIn
X
Facebook
Email
WhatsApp
Telegram

Suivez nous